Zoom sur… Le label « Station Verte »

Zoom sur… Le label « Station Verte »

L’édition 2019 de la carte touristique des Stations Vertes est arrivée. L’occasion de se pencher sur l’un des plus anciens labels touristiques de France.

Le Label Station Verte c’est quoi ? 

Créé en 1964 par la Fédération des Stations Vertes et des Villages de Neige, le label Station Verte est un acteur essentiel du tourisme durable. « Nous sommes un réseau de communes de moins de 10 000 habitants, nous explique Lucie Virely Chargée de Communication des Stations Vertes. C’est un label qui a 55 ans cette année, l’un des premiers labels touristiques de France. Son objectif est de participer à la préservation du terroir des communes en les incitant à développer des initiatives et des actions. Ces dernières ont pour but de permettre la valorisation de ce terroir, agir pour sa préservation en proposant un tourisme respectueux de la nature ».

Station Verte se revendique aujourd’hui comme le 1er label d’écotourisme de France. La Fédération défend donc l’idée d’un tourisme axé sur la nature et les patrimoines. Un concept qui implique le bien-être des communautés locales et encourage leur participation à la protection du cadre de vie. Une Station Verte, en résumé, c’est un territoire d’accueil reconnu au niveau national comme une station organisée proposant des séjours porteurs de sens, en faveur d’un tourisme nature, authentique, humain et respectueux de l’environnement.

Comment le label est-il attribué ?

Pour faire partie du réseau Station Verte, il est nécessaire de respecter la charte de qualité. Cette dernière « comprend 10 engagements obligatoires déclinés en 50 critères, poursuit Lucie Virely. Cela va de l’engagement dans la démarche éco-touristique à l’offre de loisirs de pleine nature en passant par des animations toute l’année, un service d’accueil, une offre adaptée aux familles avec des commerces, des restaurants et des hébergements. Plusieurs engagements qui permettent aux visiteurs d’avoir tous les services touristiques possibles mais toujours dans un esprit de découverte et préservation de la commune ou le terroir dans lequel ils sont ».

L’obtention du label aide aussi les communes à progresser dans l’éco-tourisme. Si certains de ses critères sont fondamentaux, d’autres sont recommandés. La station s’engage ainsi à les remplir dans un délai de 2 ans. Si le label Station Verte est la garantie pour le voyageur de séjourner dans un lieu naturel et de bénéficier d’une offre complète d’activités, il profite aussi aux habitants des communes labellisées. Car ces derniers bénéficient d’un ensemble de services et surtout d’un cadre de vie préservée. C’est aussi un indicateur de « bien vivre » et un gage de vitalité touristique.

VaoVert et les Stations Vertes

Aujourd’hui, le réseau des Stations Vertes comprend 466 Stations Vertes réparties dans 85 départements. On en trouve un peu partout en France : à la campagne, à la montagne, près des littoraux… On note notamment que 25% des Stations sont localisées dans un Parc Naturel. Sur VaoVert, vous pouvez à présent retrouver trois hébergements localisés dans une Station Verte.

Les Ânes de Vassivière : une ferme à Peyrat-le-Château dans la Haute-Vienne où sont élevés une vingtaine d’ânes. Là-bas, vous pourrez loger dans des yourtes ou en roulotte.

Le Camping Maisonneuve : ce camping 3 étoiles situé à Castelnaud-la-chapelle dans la Dordogne vous accueille d’avril à octobre dans un écrin de verdure de 6 hectares. Idéal pour les amoureux de la nature et des grands espaces !

Hôtel de l’Ours : un hôtel de charme écolabelisé à Arette dans les Pyrénées-Atlantiques.

Nul doute que d’autres rejoindront bientôt l’aventure !

Pour plus d’informations sur les Stations Vertes, rendez-vous sur : https://www.stationverte.com/fr/

Article suivant :
Article précédent :
Cet article a été écrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *