Zoom sur… L’affichage environnemental

Zoom sur… L’affichage environnemental

Vous l’avez peut être vu débarquer dans vos magasins Décathlon ou dans certains magasins d’électro-ménager. . L’affichage environnemental prend une place grandissante dans nos vies. Connaissez-vous sa version hôtelière ?

Lancé en 2017, l’affichage environnemental est une démarche officielle portée par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire. Il a pour but d’aider les consommateurs dans leurs choix, en mettant en évidence la performance environnementale d’un produit ou d’un service.

Comment calculer la note ?

Dans le secteur de l’hôtellerie, la démarche cherche à mesurer l’empreinte environnementale d’une nuit avec petit-déjeuner. Quatre paramètres sont pris en compte dans le calcul

  • L’impact sur le climat
  • La consommation d’eau
  • La consommation de ressources non renouvelables
  • La part des produits bio ou écolabellisés dans les approvisionnements

C’est ensuite à l’aide d’un logiciel développé par la société Betterfly Tourism qu’une note de A (Très bien) à E (progrès à faire) est attribuée à l’hébergement.

La démarche étant basée sur le volontariat, elle ne se veut pas punitive dans le cas des notes s’approchant de E. Au contraire, l’évaluation peut être perçue comme un bon état des lieux de la situation de l’hébergement. En identifiant ses forces et faiblesses, on fait un premier pas pour s’inscrire dans un mouvement d’amélioration continue. Le but étant, chaque année, de faire évoluer cette note et se rapprocher un peu plus du A.

Sur VaoVert, plusieurs hébergements se sont inscrits dans cette démarche. Les voici :

Solar Hôtel : hôtel écologique à Paris

Ecolodge La Belle Verte : hébergement insolite écologique en Ille-et-Vilaine

Camping La Roche d’Ully : camping écologique dans le Doubs

Maison Carrée : hôtel écologique en Meurthe-et-Moselle

Echologia : hébergement insolite écologique dans la Mayenne

Le Mas de l’Oulivié : hôtel écologique dans les Bouches-du-Rhône
Article suivant :
Article précédent :
Cet article a été écrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *