Vers une mode plus éco-responsable !

Vers une mode plus éco-responsable !

Comment seront fabriqués les vêtements qui rempliront votre valise de demain ?

Le couturier Jean-Paul Gaultier vient de l’annoncer : finie la fourrure et le cuir ! Le couturier a dénoncé « la façon absolument déplorable dont on tue les animaux ». Un grand pas en avant pour le monde de la mode alors que d’autres maison de haute couture ont fait le même choix. Mais dans les années à venir, c’est toute la mode qui est appelée à se réinventer à mesure que le progrès et les innovations nous révèlent de nouvelles façons de produire.

[ En savoir plus : Les chaussures véganes ? Ca existe ! ]

Le cuir pas indispensable

Si les couturiers peuvent se permettre de renoncer au cuir d’origine animale, c’est aussi parce qu’il est de moins en moins indispensable. Le cuir végétal prend ainsi une place grandissante dans le milieu de la mode et les entreprises redoublent d’idées pour le remplacer. Une de ces innovations est le Piñatex, un cuir 100% végétal à base de fibres de feuilles d’ananas. Le concept est totalement éco-responsable puisqu’il ne récupère que les feuilles de la production existante et ne nécessite pas de plantations supplémentaires. Sa créatrice, la designer espagnole Carmen Hijosa, collabore déjà avec de grandes marques comme Puma et le résultat est bluffant.

© The Guardian

Aujourd’hui, on parvient aussi à fabriquer du cuir végétal à partir de champignons, d’algues séchées, de liège et même de thé. Des chercheurs américains ont en effet réussi à se servir de Kombucha, un thé fermenté à base de bactéries, pour fabriquer du cuir en ajoutant sucre et levure. Le cuir végétal a donc de beaux jours devant lui.

Les progrès du textile recyclé

Aux Etats-Unis, le groupe Circular Systems est très impliqué en la matière. Avec sa technologie Texloop, il convertit les déchets de textile et les vêtements usagés en nouvelles fibres. L’entreprise est partie du constat suivant : environ 16% des textiles finissent par être abandonnés sur les sols de salles de coupes. Pire encore, 85% des vêtements usés finissent dans une décharge. Texloop a ainsi développé une technologie qui permet de produire de nouveaux films et tissus à partir d’une variété de textiles naturels et synthétiques.

Mais dans leur quête de textiles durables, Circular Systems est allé encore plus loin ! Le groupe a également mis au point une technologie appelée Orbital qui associe des fibres de déchets alimentaires à des déchets de textiles pour créer un nouveau fil à la fois durable capable d’évacuer l’humidité. Les marques de vêtements de sport notamment se montrent déjà très intéressées par un tel textile. Circular Systems envisage toutefois d’en limiter la production car le groupe rappelle qu’il est fondamental que les terres cultivables soient utilisées pour la production d’aliments et non de textiles comme le coton. Mais quand on connait la quantité de déchets générée par l’industrie alimentaire (l’industrie de la banane par exemple génère 270 millions de tonnes de déchets chaque année), on se dit que le concept a forcément un bel avenir devant lui.

© Circular Systems

Adidas et le plastique recyclé

Les dernières nouveautés mode éco-responsables ne sont pas toujours à la disposition du plus grand nombre. Question de rareté ou de prix, quand ce ne sont pas les deux. On peut donc reconnaître le mérite opposé à Adidas qui voit de plus en plus grand sur la question du plastique recyclé. La marque aux trois bandes est associée depuis 2015 à l’ONG Parley, qui lutte contre la pollution des océans. Une paire de baskets fabriquée à base de filets de pêche illégaux et récupérés avait alors été produite à 7 000 exemplaires, très vite écoulés.

Cette année, Adidas a équipé certaines des équipes de football les plus connues au monde (comme le Real Madrid, Manchester United, la Juventus) d’un maillot fabriqué à base de plastique récupéré dans les océans puis recyclé. Ces maillots, édités à des millions d’exemplaires, peuvent aussi être un bon moyen d’atteindre des personnes qui se sentent initialement moins concernées par les thématiques environnementales.

 

Et vous ? La mode éco-responsable est-elle entrée dans vos placards ? N’hésitez pas à nous partager vos suggestions ! 

Article suivant :
Article précédent :
Cet article a été écrit par
Il y a un commentaire pour cet article
  1. Nicolialia pizzeria à 2 h 09 min

    I do believe all of the concepts you have introduced to your
    post. They’re very convincing and can certainly work. Still,the posts are
    too brieef for beginners. May you please lengthen them a little from subsequent time?
    Thanks for the post.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *