On a fabriqué notre propre masque en tissu !

On a fabriqué notre propre masque en tissu !

Comment fabriquer un masque en tissu sans machine à coudre ? La réponse, c’est Sophie, une couturière passionnée, qui nous l’apporte. Elle s’est inspirée d’une note interne du CHU de Grenoble diffusée dans la presse pour créer son propre tutoriel. La vidéo explicative a déjà fait des milliers de vues sur Internet.

Chez VaoVert, durant ce week-end de confinement, nous avons tenté de suivre ce tutoriel pour obtenir nos propres masques. Et nous vous présentons, étape par étape, le résultat.

Voyons d’abord le matériel dont nous avons eu besoin :

  • Trois morceaux de tissus : il faut au moins deux types de cotons différents. Ici, nous avons utilisé des morceaux venant de deux chemises et un t-shirt.
  • Une paire de ciseaux
  • Du fil, des épingles et une aiguille
  • Un fer à repasser
  • Des élastiques fins

Nous avons donc commencé par découper les morceaux aux dimensions souhaitées. Dans notre cas, il s’agit d’un modèle L pour femmes mais la vidéo vous donne également d’autres tailles pour toute la famille !

Extrait du tutoriel vidéo de So M

Nous les avons ensuite disposé de la manière suivante :
– Le tissu extérieur avec le motif face à nous
– Le tissu de doublure, envers face à nous
– L’intissé

Après les avoir superposés, nous avons tracé une ligne à environ 0,5 cm des bords eu haut en bas. Puis nous avons épinglé les tissus.

Nous avons ensuite cousu le tout en suivant la ligne.

Pour la prochaine étape, il faut passer la main entre les deux épaisseurs de tissu pour retourner l’ouvrage : l’intissé se retrouvera alors entre le tissu extérieur et le tissu intérieur.

Le résultat avant de retourner

Avant de passer à la suite, nous écrasons bien les coutures avec nos ongles. Il faut maintenant faire les plis en suivant la méthode suivante.

Extrait du tutoriel vidéo de So M

Après avoir marqué les emplacements avec des aiguilles, nous avons plié le tissu et nous avons fixé ces plis à l’aide d’un fer à repasser.

Nous en avons presque terminé. Avant d’ajouter l’élastique, il faut d’abord plier les côtés : de 0,5 cm dans un premier temps. Puis replier ce qu’il reste en les rabattant sur le tissu de doublure. Vous le devinez : il faut ensuite coudre l’ourlet réalisé. C’est ici que nous viendrons ensuite glisser l’élastique, à l’aide d’une épingle à nourrice.

Etape : on ferme les élastiques avec une dernière couture.

Et voilà : un nouveau masque en tissu à utiliser pour vos prochaines sorties ! Vous le voyez : notre fondatrice Mélanie était tellement en forme qu’elle en a fait plusieurs. On peut aussi les personnaliser en choisissant des motifs différents ou en ajoutant des petits éléments comme des boutons ici.

Alors attention : on ne peut pas comparer leur efficacité avec celles des masques chirurgicaux de type FFP2. Mais ces masques faits maison permettent d’abord de réserver le stock des masques professionnels en priorité au personnel soignant. Ils réduisent tout de même le risque de transmission du virus lorsque vous sortez faire vos achats de première nécessité par exemple.

Même s’il n’y pas de règle précise, on considère qu’il ne vaut mieux pas porter ce masque plus de deux à trois heures. Et il convient bien sûr de le nettoyer après chaque utilisation, idéalement à 60°.

Merci à Sophie, alias So M sur YouTube, pour son tutoriel qui nous a beaucoup inspiré !

Article suivant :
Article précédent :
Cet article a été écrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *