DIY : Fabriquer son hôtel à insectes

DIY : Fabriquer son hôtel à insectes

On a tous une part d’hébergeur en soi. Et si vous n’allez certainement pas ouvrir votre hébergement du jour au lendemain, pensez à nos amis les insectes et offrez-leur un hôtel digne de ce nom.

Mais quel est l’intérêt d’un hôtel à insectes ?

L’intérêt d’un hôtel à insectes, c’est d’offrir un accueil à des espèces qui peuvent être de précieux alliés pour prendre soin de votre jardin. Certains insectes sont particulièrement efficaces pour lutter contre les parasites des plantes ou bien polliniser. La présence d’un hôtel à insectes peut donc attirer ces populations dans son jardin et les inciter à y rester.

Quel abri pour quelle espèce ?

Elles se nourrissent de ces espèces qui font des ravages dans vos plantes (les pucerons par exemple) :

  • Les coccinelles
    L’abri : des amas de feuilles mortes et des tiges creuses
  • Les chrysopes
    L’abri : de la paille ou des fibres de bois
  • Les carabes
    L’abri : des fagots faits de branchages et brindilles

Elles pollinisent :

  • Les abeilles solitaires
    L’abri : des bûches trouées, des tiges creuses voire des briques creuses dans lesquelles elles pourraient faire leurs propres galeries.
  • Les papillons
    L’abri : des brindilles d’herbes
  • Les bourdons
    L’abri : de la paille et de la terre

Fabriquer son hôtel à insectes

Pour protéger le bois sur le long terme, vous pouvez également ajouter deux couches d’un mélange d’huile de lin et d’essence de térébenthine.

N’oubliez pas d’ajouter une planche en fond.

Voici d’autres éléments qu’on peut ajouter dans un hôtel à insectes : Des pommes de pin, des branches, de la mousse, des pots retournés remplis de paille, du bambou, des briques creuses, du bois en décomposition…

Pour l’installation, essayez de trouver un emplacement qui ne soit ni trop au soleil, ni trop à l’ombre pour une chaleur tempérée. Et surtout, ne déplacez plus l’hôtel après l’installation, même s’il n’attire pas d’insectes dans un premier temps. Ces derniers sont méfiants et feront quelques visites avant de s’y installer.

La solution alternative

Si vous n’avez pas de planches ou de grand jardin, voici une petite solution alternative. Utilisez une boîte de conserve que vous pourrez remplir de pommes de pin, brindilles et petites tiges creuses et mettez-la près de vos plantes…

Article suivant :
Article précédent :
Cet article a été écrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *